La France des frontières

Chers membres et amis du Cercle français de Taunton,

A nouveau, nous nous sommes retrouvés dans la salle de Staplegrove pour la deuxième conférence de la saison qui s'est avérée être bien intéressante sur le sujet de la France et des pays frontaliers.

Pour certains d'entre nous, c'était un peu surprenant que John Dixon ait commencé par Calais en nous montrant des photos du bel Hôtel de Ville avec son magnifique beffroi, la statue des Bourgeois de Calais d'Auguste Rodin, ces six bourgeois qui s'étaient sacrifiés pour sauver la ville de Calais, et le monument d'Yvonne et de Charles De Gaulle puisqu'Yvonne était originaire de Calais, en plus de photos du port de Calais. Il est vrai que la France est reliée à l'Angleterre par le tunnel sous la Manche et que c'est, on pourrait dire, un pays frontalier surtout qu'il existe tant de liens entre Douvres et Calais.

Bien sûr, en suivant son parcours, nous nous sommes retrouvés en Belgique et particulièrement à Ypres et à Courtrai, villes situées si près de la France et qui, comme Lille, partageaient des industries similaires surtout dans le textile. Il est facile pour les Français de la région Hauts-de-France d'aller travailler en Belgique et vice-versa pour les Belges de travailler en France. Les transports et les échanges entre les deux régions sont excellents et la communication entre les habitants se fait facilement. Aller acheter du chocolat ou de la bière belges est très courant pour les Français. John a aussi précisé que dans certains endroits même les panneaux de signalisation sont écrits dans les deux langues!

Le voyage a continué en longeant la courte frontière, 73 km de longueur, avec le Luxembourg, encore une fois, un pays où les échanges sociaux et économiques sont fréquents. On y parle le français, l'allemand et le luxembourgeois et 50% de la population totale sont des résidents étrangers.

Puis, viennent les régions frontalières de l'Alsace-Lorraine avec l'Allemagne, 451 km, qui par les maisons à colombages reflètent bien le style d'architecture si typique de l'Alsace et si similaires aux maisons des villages et petites villes allemandes proches de la frontière. Les photos montrées par John des maisons à Strasbourg en sont un magnifique exemple. Là-bas, certains mots courants ont toutes les apparences du bon français et sont pourtant inconnus du reste de la France et, bien sûr, les Alsaciens, en général, comprennent l'allemand. John a indiqué que le Rhin est un long fleuve que partagent les deux pays et qui représente un facteur majeur de la croissance économique de la région. Les forêts et les montagnes des Vosges petit à petit montrent des paysages nouveaux qui caractérisent cette région et dont le fromage le munster est si connu.

En descendant plus bas, on retrouve le Jura qui longe la frontière avec la Suisse et là nous voyageons de plaines en collines, et nous voyons par les photos de John les rivières se frayer des chemins en sculptant des gorges magnifiques. Puis, on apprend que la Suisse a besoin de la main-d'oeuvre frontalière, 170.000 Français y travaillent ce qui permet d'absorber le chômage dans les régions voisines. Cependant, on a appris que les logements sont moins chers en Haute-Savoie qu'en Suisse car le coût de la vie là-bas est de 30% à 60% plus élevé qu'en France, donc, les gens qui travaillent à Genève mais vivent en France ont une qualité de vie incomparable. Il existe même un tram qui relie la ville française Annemasse la plus proche de la frontière franco-suisse à Genève. John nous a montré des jolies photos des Alpes, du lac de Genève parmi d'autres qui nous ont fait apprécier cette qualité de vie dont les habitants jouissent.

Et finalement, nous arrivons au sud de la France avec la frontière avec l'Italie et ensuite l'Espagne.
Un climat plus chaud, un accent chantant et attrayant dérivant des langues romanes, des maisons typiques aux tuiles rouges, une cuisine méditerranéenne reflètent les influences de ces deux pays avoisinants. Plus d'Italiens viennent travailler en France que de Français en Italie mais certains Italiens aisés possèdent une résidence secondaire dans les Alpes-Maritimes ce qui montre leur attirance pour cette région si belle et si proche de leur pays.
John n'a pas manqué de mentionner Monaco, principauté unique et paradis fiscal, connue pour son fameux casino et le palais de la famille Grimaldi. Cette principauté a une situation géographique spéciale en France et le français est la langue parlée dans cette région. John nous a aussi montré des photos du port de Monaco avec des yachts des plus luxueux que l'on puisse trouver dans le monde.

La frontière le long des Pyrénées séparant la France de l'Espagne et interrompue par la principauté d'Andorre couvre 623 km de la Méditerranée à l'Atlantique. C'est la plus longue frontière terrestre de la France métropolitaine qui est influencée particulièrement par deux régions frontalières. D'abord, la région des Pyrénées-Orientales qui est de langue et culture catalane, et la région du pays basque dans les Pyrénées Atlantiques qui bénéficie également de ce mélange de culture et de langue venant du pays basque espagnol. La musique et les danses traditionnelles reflètent leur proximité.
John a aussi parlé du développement des lignes ferroviaires entre les deux pays et du réseau routier qui existe. Il nous a même montré des photos du petit train jaune touristique qui longe les Pyrénées dans la région catalane.

Ce voyage fait avec John sur les pays frontaliers de la France nous a montré la diversité et la beauté des paysages ainsi que l'influence de la culture et de la langue parlée dans chacun de ces pays ou régions frontalières. La France est un grand pays qui bénéficie, de nos jours, des avantages d'être si proche géographiquement de pays si variés.

Merci à John Dixon d'avoir fait ce long voyage du nord de l'Angleterre pour nous parler et présenter ce sujet fascinant.



Il ne reste plus qu'à vous informer que le 13 novembre prochain nous aurons une soirée film et le film que vous vous montrerons s'appelle 'La famile Bélier' du réalisateur Éric Lartigau et dont voici le synopsis:

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

Ce film a été décrit comme un film émouvant et épatant. Retenez la date du 13 novembre pour venir le voir avec nous dans la salle de Staplegrove!

Deux autres dates à retenir:

- le 4 décembre prochain: Conférence sur les peintres et les chansons à Paris avec Vincent Raymond Baker que nous avons déjà reçu l'année passée.

- le 15 janvier 2022: Conférence sur Bordeaux hier et aujourd'hui avec une nouvelle conférencière pour le Cercle Français de Taunton, Maryse Wright.

Au 13 novembre prochain si possible pour le film!

Amitiés

Josiane et les membres du comité du Cercle Français de Taunton

La France des frontières